Impact des conditions climatiques sur la production agricole

 
 
Impact des conditions climatiques sur la production agricole

A la demande du préfet, le premier comité départemental d’expertise des calamités agricoles s’est réuni le vendredi 31 juillet 2015, en présence de la profession.

L’absence de pluie de ces dernières semaines et la canicule qui a sévit pendant plusieurs jours a amené les organismes professionnels agricoles à demander l’ouverture d’un dossier de calamité agricole.

Le Préfet de la Lozère, conscient des difficultés rencontrées par les agriculteurs a demandé à la DDT de réunir le comité départemental d’expertise des calamités agricoles. Ce premier comité s’est réuni le vendredi 31 juillet 2015 en présence des représentants de la profession pour faire le point des données météorologiques et pour partager les informations sur les pertes de production.

Les observations météorologiques montrent une sécheresse pendant le mois de mai, cumulée à des gelées tardives et à un vent important. L’absence de pluviométrie significative conjuguée aux fortes chaleurs de mi-juin à mi-juillet a notamment entraîné une sécheresse importante des sols du département. Cette situation perdure à fin juillet.

La chambre d’agriculture a présenté les premières estimations des pertes fourragères connues à ce jour.

Au vu de cette situation, il a été décidé de suivre l’évolution de l’impact de la météo sur la production fourragère pour le mois d’août et de réunir un prochain comité d’expertise en septembre pour définir le taux de perte fourragère définitif par secteur.