Opération de revitalisation du centre bourg de Marvejols et de développement du territoire sur la communauté de communes du Gévaudan

 
 
Opération de revitalisation du centre bourg de Marvejols de développement du territoire CC Gévaudan

La Communauté de Communes du Gévaudan, en collaboration avec l’État, l'Anah, la région et le conseil départemental, lance  une Opération de revitalisation du centre bourg de Marvejols et de développement du territoire à compter du 1er mars 2018 , date de la signature de  la convention de programme.

La commune de Marvejols a été sélectionnée en 2014 dans le cadre de l’appel à manifestation d’intérêt (AMI) pour définir un programme en vue de la revitalisation du centre-bourg.

Ainsi en 2016, dans le cadre de sa compétence en matière de logement et du cadre de vie, la Communauté de communes du Gévaudan a décidé de faire réaliser une étude pré-opérationnelle pour améliorer la problématique du logement à loyer maîtrisé dans le bâti ancien, réduire la vacance et l’abandon des bâtiments, et redynamiser le centre-ville.

Cette étude pré-opérationnelle s’articule en trois phases successives :

  •  le diagnostic permet de dresser un état des lieux des besoins et potentialités de réhabilitation,
  •  l’analyse stratégique apporte les conclusions du diagnostic et émet des préconisations,
  •  le programme d’intervention se compose du montage partenarial et financier de l’opération, et de la rédaction de la convention.

Le diagnostic :

La population de la Communauté de communes est stable avec 9 900 habitants (recensement 2012), celle de Marvejols est de 4950 habitants avec une proportion de personnes âgées assez importante (32,3 % comparé à la communauté de communes 28 % et au département 30%). 

La population actuelle est modeste avec 53 % d’employés dans la fonction publique, l’enseignement et l’action médico-sociale, 25 % de professionnels du commerce et des transports, 10 % d’employés dans l’industrie, 6 % dans la construction, et 6 % dans l’agriculture.

Les personnes seules sont surreprésentées et les familles avec enfants vivent plutôt dans les communes autour de Marvejols.

Le parc de logements de la communauté de communes est constitué de maisons anciennes : 50 % des résidences principales ont été construites avant 1974 (date de la première réglementation thermique). 

Le nombre de logements vacants est important : 819 sur la communauté de communes, dont 629 à Marvejols.

La communauté de communes compte 120 copropriétés, d’un maximum de 25 logements. 24 de ces copropriétés sont « fragiles », et se situent au centre de Marvejols.

L’analyse stratégique :

L’analyse de ce diagnostic a permis de mettre en exergue les enjeux suivants :

  •  La vacance,
  •  la maîtrise des énergies dans l’habitat,
  •  l’inadaptation des logements,
  •  les situations d’indécence et d’insalubrité,
  •  l’amélioration du cadre de vie.

Cette analyse stratégique exprime le besoin d’un projet d’ensemble sur le territoire de la Communauté de communes du Gévaudan, avec une priorité pour le centre bourg de Marvejols, conformément aux règles de l’AMI, et dans le but de redéfinir le rôle de centralité de ce centre historique.

Cette convention s’inscrit dans le domaine des opérations d’amélioration de l’habitat privé vétuste et de renforcement de l’attractivité du centre ville. Elle identifie un périmètre géographique dans lequel est lancé un ensemble de travaux de réhabilitation du parc immobilier et d’amélioration du confort des logements, en faveur des foyers aux ressources modestes et des propriétaires bailleurs. C’est une opération incitative vis-à-vis des propriétaires.

Le programme d’intervention :

C’est pourquoi, une convention de Revitalisation du Centre Bourg et de Développement du Territoire a été définie pour une durée de 6 ans sur l’ensemble du territoire de la Communauté de communes, avec un accent particulier sur le centre-bourg de Marvejols.

Cette convention valant Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat et Renouvellement Urbain (OPAH-RU) permettra de traiter spécifiquement le centre ancien confronté à de graves dysfonctionnements urbains et sociaux, et nécessitant, en sus des incitations et du programme d’actions d’accompagnement propre à toute OPAH, la mise en place de dispositifs d’intervention coercitifs de droit public permettant de mettre en œuvre un projet urbain social volontariste (Opération de Restauration Immobilière par exemple). 

La signature de cette convention représente le projet commun de réhabilitation du patrimoine bâti vétuste en faveur du logement et la réalisation de travaux connexes destinés à rendre la ville plus attractive et agréable grâce au financement des différents partenaires (Etat, Anah, Région, Département, Communauté de communes, Commune).

Deux périmètres géographiques d’intervention ont été définis :

  • le périmètre de l’OPAH dans son ensemble :

L’objectif est la rénovation énergétique à l’échelle de la Communauté de Communes du Gévaudan (12 communes) : Antrenas, Bourgs sur Colagne, Le Buisson, Gabrias, Grèzes, Marvejols, Montrodat, Palhers, Recoules-de-Fumas, Saint Bonnet-de-Chirac, Saint Laurent-de-Muret, Saint Leger-de-Peyre.

 

  •  le périmètre de revitalisation du centre-bourg de Marvejols, valant pour ce territoire OPAH de type « renouvellement urbain » (RU) : 

Ciblé sur le centre ancien de Marvejols (lutte contre la vacance, la dégradation et opérations de recyclage urbain)