Actualités

CARTOGRAPHIE DES COURS D ‘EAU

 
 
CARTOGRAPHIE DES COURS D ‘EAU

L’eau et les cours d’eau constituent un bien commun et une ressource essentielle pour l’activité et le développement des territoires. Mais des incompréhensions persistent sur leur localisation et leur entretien. Une instruction des ministères chargés de l’écologie et de l’agriculture demande aux DDT d’établir une cartographie des cours d’eau et d’élaborer des guides d’entretien à destination des riverains des cours d’eau.

Pour mener à bien ce chantier de grande ampleur (près de 8000 km de cours d’eau recensés en Lozère dont beaucoup en tête de bassin versant), la DDT a mis en place un comité de pilotage associant les services de l’Etat (DDT, ONEMA), les élus et les usagers des cours d’eau (dont la fédération de pêche, les agriculteurs, les syndicats de rivières, les associations...).

Le service de l’information géographie de la DDT a préparé une carte des cours d’eau à partir des données existantes complétées par la numérisation de cours d’eau présents sur des cartes papier IGN 1/25000.

Durant l’été, des visites terrain associant les différents représentants du comité de pilotage sur 6 communes du département ont permis de valider la méthodologie utilisée pour la détermination des cours d’eau, de tester la pertinence de la carte proposée par la DDT et d’évaluer le temps nécessaire à la cartographie de l’ensemble des cours d’eau. Ces tests ont permis de montrer que la carte élaborée par la DDT est relativement fiable à l’exception des Cévennes où beaucoup de ravines figurent sur la carte mais ne répondent pas aux critères caractérisant les cours d’eau.

Le comité de pilotage du 23 septembre a décidé de poursuivre le travail en assurant une large consultation sur le projet de carte élaborée par la DDT via Internet et un envoi aux mairies. Des formations organisées par la profession agricole avec des interventions de l’Etat, de la fédération de la pêche et des syndicats de rivière seront mises en place pour accompagner cette consultation en donnant aux personnes formées les clés d’identification des cours d'eau. Suite à ces consultations, la DDT recevra les observations qui, si elles ne justifient pas de visites sur le terrain, modifiera la carte des cours d’eau. En cas de désaccord, un groupe de travail issu du comité de pilotage se rendra sur les lieux pour statuer sur la présence éventuelle d’un cours d’eau.

En parallèle à ce travail de cartographie, un guide pratique d’entretien des cours d’eau est en cours d’élaboration. Il sera présenté lors de ces formations et largement diffusé.