Récépissés de déclaration, arrêtés de prescriptions spécifiques et décisions d'opposition à déclaration.

 
 

Ces actes administratifs sont mis à la disposition du public pendant six mois au moins, conformément à l'article R.214-37 du code de l'environnement